UN PAS EN AVANT, DEUX PAS EN ARRIERE...

Publié le par Ligue de l'enseignement en Meuse

Le Ministre de l'Education Nationale décide de reporter l'application de la réforme du lycée, le temps d'engager une réflexion avec les partenaires (syndicats d'enseignants, fédérations de parents, représentants des élèves...).
Nous pouvons nous réjouir de ce recul qui va permettre une démarche pédagogique avec les partenaires sociaux, ce qui semble naturel au sein de l'Education Nationale, venant de spécialistes de la pédagogie.
Du rapport de Jean-Paul de GAUDEMAR (recteur de l'Académie d'Aix-Marseille),  il semble que l'aspect pédagogique ait été oublié au profit de l'aspect économique.

L'ensemble des acteurs concernés semblant d'accord sur la nécessité d'une réforme, nulle doute que les concertations à venir vont aboutir à un consensus donnant la priorité à la réussite de nos jeunes concitoyens dans nos lycées. A suivre, donc...

Commenter cet article