Animer une séance de lecture à haute voix

Publié le par Loïc RAFFA

 


Attentifs, enthousiastes, curieux, impatients, tels étaient-ils, les 25 lecteurs du dispositif « Lire et faire lire », présents au siège de la Ligue de l'Enseignement à Bar-le-Duc pour vivre une nouvelle journée d'animation autour du livre de jeunesse. Animation, ou plutôt formation, puisque cette rencontre avec Fabrice Michel, enseignant et permanent à l'OCCE Meuse, a été consacrée à l'appropriation de techniques d'animation relatives à une séance de lecture orale.





Passeurs de textes


« Le texte, écrit, couché, au son de la voix se lève et marche ». Admirable phrase d'Elsa Triolet qui pourrait définir à merveille l'exercice auquel se livrent les lecteurs bénévoles du dispositif ; depuis novembre 2002, ces passionnés du livre mettent leur voix au service des ouvrages de littérature de jeunesse pour transmettre aux enfants le plaisir de la lecture. Ils sont désormais plus de 100 à donner de leur temps libre, dans les écoles, les crèches, les centres sociaux de Meuse pour faire partager leurs coups de cœur littéraires aux enfants, tout en renforçant le lien entre générations.


Travaux pratiques et convivialité


Après avoir été sensibilisés à la mise en voix des textes en décembre dernier avec un acteur et metteur en scène de théâtre, les bénévoles ont pu cette fois-ci garnir leur panier de nombreux outils d'animation destinés à chatouiller la curiosité des enfants : exercices pratiques afin de lier connaissance, installation de rituels de lecture, petits trucs pour rendre la lecture interactive, sélection d'albums... Les nombreuses mises en situation proposées par l'animateur ont rendu la journée particulièrement « attractive », « concrète », et « conviviale », qualités unanimement soulignées par les lecteurs présent. Et Fabrice Michel à son tour de souligner l'investissement, l'enthousiasme et le répondant des bénévoles durant cette journée : « on sent bien le soucis général de proposer une lecture-plaisir aux enfants, qui se démarque de l'approche pédagogique du maître. C'est la spécificité de Lire et faire lire et j'espère avoir répondu aux attentes des bénévoles». Résultats à venir très prochainement, pour le plaisir des yeux et des oreilles!

L'UDAF et la Ligue de l'Enseignement (FOL), porteurs du projet, se réjouissent de la mobilisation des ses lecteurs et espèrent que de nouveaux lecteurs viendront rejoindre Lire et faire lire cette année.


Publié dans La Ligue en Meuse

Commenter cet article